Le retard dans lexécution des contrats (XIIe-XIXe siècle) - Contribution historique à létude de la responsabilité contractuelle.pdf

Le retard dans lexécution des contrats (XIIe-XIXe siècle) - Contribution historique à létude de la responsabilité contractuelle

Marie-Anne Daillant

Depuis plus dun siècle, lexistence du concept de responsabilité contractuelle suscite de vives controverses au sein de la doctrine française. Le retard contractuel, aussi dénommé demeure, ou mora, constitue le second fait générateur de la responsabilité contractuelle, à côté du défaut dexécution, Les spécificités de la demeure tiennent tant à ses conditions de mise en oeuvre quà son régime, caractéristiques qui ne cesseront dêtre réformées depuis le Moyen Age, au gré des besoins et valeurs de chaque époque sans cesse en évolution. Fidèle à lhéritage romain dévolu par la Codification justinienne, le jus commune ne parviendra pas à formuler un principe général de responsabilité contractuelle pour retard, admettant que cette question relève davantage du fait que du droit. Il dispose néanmoins du matériau nécessaire à lédification du principe, Mais le retard ny est pas considéré formellement comme une faute et ce constat est dautant plus frappant dans les sources du droit propre au Royaume de France qui privilégient la recherche de lexécution en nature de la dette, Le véritable changement sopèrera à la fin du XVe siècle, puis surtout sous la plume des juristes humanistes, qui qualifieront pleinement le retard de faute. Toutefois, faute, dommage et causalité ne feront pas lobjet dune systématisation aboutie, bien que favorisée par lénonciation dun principe général de responsabilité civile par Grotius, sous légide du précepte du neminem laedere. Aux siècles suivants, lambiguïté demeurera manifeste, entraînant dailleurs une importante discordance entre les deux sommités de la doctrine française moderne, Domat et Pothier. Finalement, les rédacteurs du Code civil ne prendront pas parti pour un principe de responsabilité contractuelle pour retard, tout en confirmant les traits principaux dun tel concept.

Le retard dans l'exécution des contrats (XIIe-XIXe siècle) Contribution historique à l'étude de la responsabilité contractuelle Depuis plus d'un siècle, l'existence du concept de responsabilité contractuelle suscite de vives controverses au sein de la doctrine française. Le retard contractuel, aussi dénommé demeure, ou mora, constitue theses.fr – Marie-Anne Daillant

7.57 MB Taille du fichier
9782370321428 ISBN
Le retard dans lexécution des contrats (XIIe-XIXe siècle) - Contribution historique à létude de la responsabilité contractuelle.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.cordonneriedelasomme.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Le retard contractuel, aussi dénommé demeure, ou mora, constitue le second fait générateur de la responsabilité contractuelle, à côté du défaut d'exécution. Les spécificités de la demeure tiennent tant à ses conditions de mise en oeuvre qu'à son régime, caractéristiques qui ne cesseront d'être réformées depuis le Moyen Âge, au gré des besoins et valeurs de chaque époque

avatar
Mattio Müllers

La responsabilité contractuelle est, avec la responsabilité délictuelle, une des deux parties de la responsabilité civile. Elle est engagée en cas de mauvaise exécution ou d'inexécution totale ou ... Préalablement à la réforme du droit des contrats, l'ancien article 1147 était ... Lire · Modifier · Modifier le code · Voir l' historique ...

avatar
Noels Schulzen

Le retard dans l'exécution des contrats, XIIe-XIXe …

avatar
Jason Leghmann

15 | novembre | 2017 | Hi-D Une première mention à Mme Marie-Anne DAILLANT, Le retard dans l’exécution des contrats (XIIe-XIXe siècle). Contribution historique à l’étude de la responsabilité contractuelle, préparée sous la direction des Professeurs M. Bégou-Davia et O. Descamps, soutenue le 27 octobre 2016 à l’Université Paris-Saclay.

avatar
Jessica Kolhmann

15 | novembre | 2017 | Hi-D Une première mention à Mme Marie-Anne DAILLANT, Le retard dans l’exécution des contrats (XIIe-XIXe siècle). Contribution historique à l’étude de la responsabilité contractuelle, préparée sous la direction des Professeurs M. Bégou-Davia et O. Descamps, soutenue le 27 octobre 2016 à l’Université Paris-Saclay.