Sacré Napoléon! - LEmpereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties.pdf

Sacré Napoléon! - LEmpereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties

Jean-Pierre Colignon

Combien de chapeaux ont été fabriqués pour lEmpereur qui portait si singulièrement le bicorne... et si difficilement les souliers neufs, quon lui «cassait», avant quil ne les chausse pour épargner ses pieds fragiles ? Le saviez-vous : Napoléon ne partait jamais en campagne sans sa bibliothèque portative constituée denviron 1 000 livres choisis et soigneusement classés par catégories. Sans oublier les bouteilles de son vin favori, le gevrey-chambertin, quil buvait coupé deau à raison dune demi-bouteille à chaque repas ! Certains Bourguignons prétendent même que cest faute davoir pu boire son chambertin quotidien que lEmpereur subit à Waterloo son ultime défaite... Homme politique hors du commun et administrateur remarquable, Napoléon, devenu empereur, était un être humain complexe. Comme bien dautres, il a eu des manies, des phobies, des entichements passagers, des moments de fantaisie inattendue, des sentiments délicats, mais aussi des formules dignes dun butor ou des emballements pour les oeuvres de certains artistes... autant de paradoxes qui font de lui un «sacré Napoléon» ! A travers 101 anecdotes insolites, énigmes et autres facéties, Bonaparte na pas encore fini de nous étonner...

Sacré Napoléon ! L’Empereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties L’Empereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties Combien de chapeaux ont été fabriqués pour l'Empereur qui portait si singulièrement le bicorne… et si difficilement les souliers neufs, qu'on lui « cassait », avant qu'il ne les chausse pour épargner ses pieds fragiles ? Tredaniel - Sacré Napoléon - pas cher Achat / Vente Epoque ...

9.61 MB Taille du fichier
9782813208385 ISBN
Sacré Napoléon! - LEmpereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.cordonneriedelasomme.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Ces facéties traditionnelles avaient si peu de valeur, leurs auteurs y croyaient si peu, que nous vîmes, presque le même jour, la plus spirituelle de ces feuilles légères répéter quelquesunes de ces drôleries et publier ce délicieux Journal de campagne, chef-d'oeuvre d'enjouement, de finesse et de malice, gracieux comme un sourire de printemps, léger comme une aile d'abeille, qu Nouvelle histoire de la littérature française pendant la ...

avatar
Mattio Müllers

Découvrez et achetez Sacré Napoléon ! / l'empereur en 101 anecdotes, - Colignon, Jean-Pierre - Éditeur Guy Trédaniel sur www.leslibraires.fr

avatar
Noels Schulzen

Sacré Napoléon !. L'Empereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties L'Empereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties Jean-Pierre Colignon

avatar
Jason Leghmann

Plongez-vous dans le livre Sacré Napoléon ! - L'Empereur en 101 anecdotes, énigmes et facéties de Jean-Pierre Colignon au format . Ajoutez-le à votre liste de souhaits ou abonnez-vous à l'auteur Jean-Pierre Colignon - Furet du Nord Sacré Napoléon ! - Achat / Vente livre Jean-Pierre ...

avatar
Jessica Kolhmann

Comme bien d'autres, il a eu des manies, des phobies, des entichements passagers, des moments de fantaisie inattendue, des sentiments délicats, mais aussi des formules dignes d'un butor ou des emballements pour les oeuvres de certains artistes. autant de paradoxes qui font de lui un « sacré Napoléon » !À travers 101 anecdotes insolites, énigmes et autres facéties, Bonaparte n'a pas Le mot du 18 décembre 2017 (1) | Jean-Pierre Colignon